Forum Kêrvreizh
Total des posts: 1 - Pages (1): [1]
user picture Auteur: Yann-Ber TILLENON
Posté: déc. 16 2007 - 11:32
Sujet: A PROPOS DE VILLIERS-LE-BEL
-- Rappelons des choses simples pour que les Français se les mettent bien dans la tête ! Il n’y a eu que des « affrontements » lors des « émeutes » de la « guérilla urbaine » des « jeunes », fin novembre à Villiers-le-bel. Il n’y a pas de guerre civile, de « révolution » ! Surtout pas de guerre ethnique !

En Algérie aussi. Il n’y a jamais eu ni guerre civile, ni guerre ethnique de 1954 à 1962. Il y a toujours eu que du « maintien de l’ordre » dans quatre départements français. L’État centraliste tyrannique et sa presse aux ordres ont l’habitude de changer les mots pour faire croire qu’ils changent la réalité.

Je l’ai déjà publié : « La France centraliste est, comme l'Europe, globalement décadente. Je reste persuadé que l'origine de cette décadence est le centralisme jacobin, ruineux. Il est devenu une pieuvre totalitaire. C'est un véritable système monstrueux à tuer les peuples. Il leur fait perdre toute initiative, identité, enracinement et sentiment d'appartenance. Ils n'ont plus de conscience nationale, d'où qu'ils viennent en France ou dans le monde. » Le centralisme à pour vocation d’uniformiser, de tout ramener vers le « centre », d’abolir les différences. Le fédéralisme a pour vocation d’entretenir ces différences humaines et de les fédérer, de les coordonner.

Les mensonges des journalistes assermentés sont les mots d’ordres de tous les systèmes totalitaires. Staline ne déclarait-il pas qu’il n’y avait plus d’exploitation, de prolétaires en URSS, puisqu’ils étaient au pouvoir et qu’on ne peut pas être exploiteurs et exploités en même temps. Il n’y avait plus d’ouvriers, il n’y avait plus que des patrons !

En France, c‘est le paradis. Il n’y a plus d’aveugles, il n’y a que des « mal voyants ». Il n’y a plus de sourds. Il n’y a que des « mal entendants ». Plus de « pauvres », de « clochards » ! Que des « SDF » ! Il n’y a plus « d’invasion » mais une « immigration ». La liste est longue. On pourrait peut-être bien en faire un dictionnaire franco français des impostures!...

N’empêche que la réalité est là. Une guerre civile n’éclate pas d’un seul coup, brutalement, comme une guerre éclate entre États qui se déclarent la guerre ainsi qu’en 1914 ou 1939… La guerre civile est une évolution lente, « longue maladie » à l’issue fatale…

En effet, n’est-il pas tout à fait remarquable qu’en novembre 2007, comme en 2005, ce sont surtout, une fois de plus, les symboles de l’État jacobin, de la République « une et indivisible », qui ont été visées (policiers, gendarmes, école, bibliothèque etc…) et non pas des mosquées ?... Et c’est parfaitement normal.

Je pense que le problème n’est pas du tout une affaire de subventions, d’allocations d’aménagements supplémentaires aux frais de l’État français dictatorial, mais la remise en cause de l’autorité de cet État centraliste dominateur par des gens d’origines étrangères occupant le territoire dirigé par cet État autoritaire. Et ils ont raison ! C’est la loi de la vie. Ils veulent rester eux-mêmes, donc un nouveau pouvoir qui leur en donne la possibilité!

Depuis la nuit des temps, toute population conquérante envahissant un territoire étranger, n’à-t-elle pas toujours cherché à remplacer l’autorité en place par la sienne pour que sa présence soit prise en compte ? N’est-ce pas instinctif, parfaitement normal ? Reste à savoir quel nouveau système sera mis en place dans l’histoire par les nouveaux conquérants !

Les Français colonisant l’Algérie ont-ils cédé l’autorité aux colonisés ? Pourquoi attendre maintenant des nouveaux colons sur le territoire français qu’ils se soumettent à l’autorité des nouveaux colonisés que sont les contribuables de l’État souverain actuel?

Car il s’agit bien d’une nouvelle colonisation selon la définition du colonialisme qui est, entre autres, l’exploitation de populations étrangères sur un territoire qui n’est pas le sien.

Une bonne partie des sois disants « immigrés » qui vit sur le dos des contribuables français avec des « avantages sociaux » et « allocations multiples » ne correspond-elle pas à la définition du colonialisme, comme d’ailleurs ceux qui travaillent et participent au développement de la nouvelle colonie ?...

La solution pour éviter de gros problèmes aux « Gaulois » n’est-elle pas dans le fédéralisme ? Une République fédérale française exemplaire pour l’Europe ne donnerait-elle pas à tous les moyens de s’épanouir dans sa différence tout en restant coordonné, fédéré avec l’ensemble ? Peut-être que les Maghrébins, les Asiatiques, les Africains finiront par avoir chacun une région personnelle en Europe ou ailleurs, un territoire fédéré?... C’est peut-être une « nouvelle révolution française » qui commence avec les « jeunes colons» des banlieues ?
Vous devez vous enregistrer pour poster un message dans cette conférence.

Connexion en tant que rédacteur du forum